Suite à la proposition de la création d’une cellule de crise municipale pour faire face à l’épidémie de COVID-19, retrouvez l’article du Dauphiné Libéré relayant notre action.

Dans un premier temps, la préfète des Hautes-Alpes, Martine Clavel, s’est opposée à l’idée d’une création d’une cellule de crise municipale, sur Dici.

https://www.dici.fr/actu/2020/04/16/coronavirus-de-cellule-de-crise-municipale-gap-prefecture-1387195

Le lendemain, la préfète indiquait ne pas souhaiter la participation des services de l’Etat à une telle cellule sans s’opposer à sa création.

L’équipe de Gap Autrement poursuit son travail au service de l’intérêt général face à l’épidémie de COVID-19.